Le jardin des traces à Uckange

Uckange… ce nom ne dit pas grand chose au commun des mortels (sauf à ma copine Marlène :D), mais c’est en fait une petite commune de Moselle, qui jouxte Florange, commune un peu plus connue puisqu’elle fait la Une régulièrement depuis quelques années, et encore ces dernières semaines avec Arcelor-Mittal !

Uckange, comme Florange et comme pas mal de villes de la région, était autrefois un grand pôle sidérurgique avec ses haut-fourneaux… Bref rien de très glamour, c’est pas la plus belle région de la France dirons-nous…

Mais il y a deux semaines, on était partis sur Thionville pour faire quelques courses quand JP a dit : « Tiens si on allait voir les hauts-fourneaux » (oui oui il aime bien ce genre de truc tout rouillé tombant en ruine !)

Et au détour d’une rue, on voit un panneau… « Tiens ça se visite ». On va donc se garer, et on se dirige vers la guitoune (j’aime autant vous dire que malgré un superbe samedi ensoleillé, on était tout seul) 😀 et on apprend que non seulement le haut-fourneau U4 se visite mais que juste en face a été créé cette année un jardin botanique de 4 ha !

Pour info le site ressemblait à ça il y a quelques années (fermé en 1991) et le tracé rouge indique l’emplacement actuel du jardin.

Depuis le printemps dernier, c’est ça…

Pour 3 euro, on peut se balader librement dans les jardins qui reprennent les 4 éléments en les associant à la sidérurgie, un peu pour expliquer de manière simple aux nouvelles générations comment tout cela fonctionnait. Des étangs succèdent aux fontaines, aux moulin à vent, etc. Vraiment un très beau jardin, très zen, qui ferait quasiment passer le U4 en arrière plan pour une oeuvre d’art d’un artiste un peu déjanté !

Le prix comporte aussi une visite guidée d’1h30 avec un guide pour le moins passionné et passionnant qui nous relate non seulement l’histoire de la sidérurgie dans la région, mais également le fonctionnement de ce monstre d’acier*. Le site se visite également de nuit d’ailleurs ce qui doit donner une atmosphère assez particulière…

On a donc contre toute attente, bien profité de cette belle après-midi d’automne sous le soleil lorrain !

 

*malheureusement le gnome ayant décidé de piquer une crise digne d’un splendide « Terrible 2 », nous avons dû quitter la visite au bout de 45 minutes pour que les autres visiteurs puissent entendre autre chose que des hurlements stridents…

4 réponses à “Le jardin des traces à Uckange”

  1. 1

    Hihi ;op

  2. 2

    Uckange me parle aussi, thionvilloise de naissance.
    Quel crève-coeur de voir toute cette région sinistrée, je souffre à distance !

  3. 3

    Moi aussi ça me parle. Nous avons été faire un petit tour ce printemps. Par contre, devant faire des choix de visite, le jardin des traces est passé à la trappe. Ce sera pour une prochaine fois !

  4. 4

    Comme Solveig, je suis thionvillois de naissance et j’ai vécu très près de cette ville !


Laisser un commentaire ?