Seul à cultiver des patates sur Mars

oOo Attention SPOILER oOo

Ça faisait tellement d’années qu’on était pas allés au ciné à deux qu’on ne se rappelle même plus de quand c’était la dernière fois !

Bref ce soir c’était LE soir : mamie en gardiennage de gnomes et nous deux au ciné, comme dans le bon vieux temps sans enfants où on sortait le soir jusqu’à pas d’heure…

Restait le délicat choix du film : on n’a pas vraiment du tout les mêmes goûts donc forcément je le sentais pas super bien… Heureusement ma copine Delphine est venue à ma rescousse sans le savoir. Hop emballé c’est pesé, nous irons voir Seul sur Mars !

Pourtant à la base les blockbusters américains et pire, qui se passent dans l’espace, c’est un peu l’opposé total des films que j’aime… genre Gravity j’ai pas tenu 15 minutes par exemple. Bon j’ai bien aimé Appollo 13 cela dit, mais j’étais jeune et fan de Tom Hanks !

C’est sûr c’est de la science-fiction j’en ai tout à fait conscience, mais c’est vrai que ça partait pas mal au début, c’était quasiment crédible en fait… Matt joue à Nicolas le jardinier tout ça, histoire de passer le temps en attendant que quelqu’un vienne le chercher dans quelques années… et puis tout à coup le drame, l’explosion, le duck tape et les bâches en plastique pour réparer 😀 On passe à Matt joue à un hybride entre Bob le bricoleur et McGyver 😀

Du côté de la Terre, on a droit au nerd qui trouve la solution à laquelle aucun grand ponte de la NASA n’avait pensé. Dans l’espace, la mission de sauvetage obligea le vaisseau spatial à faire demi-tour, repartant dans l’espace pour quelques années, laissant conjoints et enfants continuer leur vie sur Terre. Et puis la scène de sauvetage en elle-même est formidable, avec cette fois-ci Matt joue à Iron Man 😉

Évidemment aucun suspense, on sait dès le début comment ça va se terminer et y’a pas tellement de surprise à aucun moment, soyons honnête… mon coeur n’a pas flanché, je ne me suis dit à aucun moment « Noooon mais nooon Matt peut pas mourir !!! »

Bon je me moque gentiment, MAIS ça vaut quand même la peine d’aller le voir, parce que finalement, ça se regarde très bien, on ne s’ennuie pas, je n’ai même pas baillé c’est dire ! Deuxièmement les images sont super belles et on se croirait quasiment sur la planète rouge… et surtout on voit Matt Damon tout nu ! Et puis I will survive en générique de fin, moi j’aime 😉

Bref un bon petit divertissement au final 😉

… et vive le Duck tape !

 

Une réponse à “Seul à cultiver des patates sur Mars”

  1. 1
    Matt Damon

    It’s called « duct tape. »


Laisser un commentaire ?