Le vélib’ à Montréal ?

Le Canada c’est quoi ? Les montagnes, les grands espaces, les animaux qui gambadent en liberté sur des hectares et des hectares, les forêts, les lacs, l’eau cristalline…

…euh oui mais c’est aussi le pays du pétrole, de la déforestation et des gros 4×4 de la mort Bah oui faut pas l’oublier ! L’écologie, c’est loin d’être la première préoccupation de la majorité de la population locale !

Pourtant les divers gouvernements nous le ressassent sans cesse : il faut éviter de prendre sa voiture et gna gna gna… Oui mais voilà si on habite à Montréal et qu’on y travaille aussi (si c’est pas trop loin), c’est faisable en transports en commun… mais dès qu’on veut sortir de l’île ou y entrer, ça se complique légèrement.

Quant au métro de Montréal, ben il est pas bien grand pis il est souvent en panne donc on peut pas dire que ce soit un modèle de modernité et de fiabilité !

MAIS avec quelques années de retard sur l’Europe, Montréal a décidé de se lancer dans la grande aventure du Vélo partage, autrement dit, comme on dit à Paris, le Vélib’ ! Le principe est simple : on se déplace dans le centre-ville en vélo… à moindre coût

Enfin à moindre coût… Ca dépend !

En effet ce soir en regardant la télé, j’apprends que le futur système de vélopartage de Montréal va s’appeler le Bixi (pour bicyclette et taxi…). Je me précipite donc sur internet pour regarder les emplacements des stations et surtout les prix, en me disant que ça pourrait être un bon moyen de faire du sport pour pas cher, genre aller au boulot le matin en métro et rentrer le soir en vélo. Je suis à 6 km du bureau donc c’est jouable.

www.bixi.ca Je me connecte, toute enthousiaste , je clique sur tarifs et là, oups C’est cher quand même un petit peu je trouve…

78$ l’abonnement annuel… enfin annuel : de mi-avril à mi-novembre parce qu’après, c’est l’hiver ! Et qui dit hiver dit vélo uniquement si on est un malade mental Enfin chacun fait ce qu’il veut mais moi avec de la neige partout et des températures négatives à 2 chiffres, je suis pas capable de faire du vélo !

Donc voilà, je me dis « c’est cher » mais d’un autre côté, cher par rapport à quoi ? Je n’ai pas de point de comparaison puisque le vélib’ et ses petits camarades sont devenus populaires en France après mon arrivée ici. Je décide donc d’aller sur le site du célébrissime vélib’ parisien en me disant que ça doit être cher aussi puisque la vie à Paris est bieeeeeen plus chère que la vie à Montréal. Un clic plus tard…

29€ l’année , soit 43$ au taux d’aujourd’hui, sachant qu’à Paris, en plus, on peut en faire toute l’année du vélo parce que certes en hiver, il fait pas très beau et il pleut mais on peut quand même sortir et pédaler sans se transformer en petit glaçon et se retrouver à l’hopital à attendre une amputation des doigts et des orteils

Pour avoir vraiment un élément de comparaison, il faut comparer d’autres villes et ça tombe bien parce qu’en Europe, y’en a plein des villes qui ont adopté le principe du vélopartage.

Me voilà sur le site de Lyon :

10€ l’année… … imbattable je pense !

Barcelone… 24€

Là, je me dis, bon… je vais aller voir du côté des pays vraiment chers, genre Scandinavie, et justement à Stockholm aussi, ils ont adopté le « city bike ». Normalement ça devrait être cher là !!! Les pays du nord, c’est bien connu, tout y est hors de prix !
Wouaouh 250 couronnes Cher hein ??? Bon bah non, toujours pas puisque selon le cours des devises du jour, 250 couronnes suédoises, ça équivaut à 38$ !!!

Décourageant Montréal

Mais comme je refuse toujours d’admettre l’inpensable, je décide de comparer ce qui est comparable : le continent ! Ca tombe bien puisque Washington DC a également décidé de se lancer cette année donc je file sur leur site et…

… et 40$ l’année

J’ai pas regardé TOUS les sites de TOUS les vélopartages du monde mais bon on peut dire qu’en moyenne, c’est une quarantaine de dollars l’année, soit moitié moins cher que Montréal, qu remporte donc la palme de la ville la plus chère !!!

Alors franchement… c’est bientôt les élections et ça me fait bien marrer de les entendre parler d’écologie, qu’il faut pas prendre sa voiture, etc. Pour vraiment encourager les gens à pas prendre leur voiture, il faut les encourager un peu plus que ça parce que 78$ par an pour un vélo et 66$ par mois pour un service de transports vraiment minimaliste, c’est sûr que les gens vont continuer à se balader en gros SUV dans les rues de Montréal


Laisser un commentaire ?