Un nouveau canapé… pour une centaine de dollars

C’est compliqué de choisir un canapé je trouve… ça prend quand même beaucoup de place dans un salon et on veut donc qu’il nous plaise parce qu’on ne peut pas vraiment passer à côté, visuellement parlant 😉

Le souci c’est qu’un canapé, c’est souvent un budget, encore plus quand on est un peu difficile sur le choix ! Pas trop petit, pas trop gros, une couleur comme ci, pas comme ça, sans parler du confort, etc.

Quand on est revenus vivre à Montréal, on a revendu notre gros canapé Fly (on aurait p’tet dû le garder mais bon…) et on a juste embarqué un petit BZ (Fly aussi !). Pas vraiment confortable mais bon, il était pratique et ne prenait pas trop de place sachant qu’on payait le transport au volume.

Sauf qu’au Luxembourg, il était dans la chambre de fiston et que là il s’est retrouvé à trôner dans le salon… nos fesses appréciant assez moyennement.

Quand on a emménagé dans notre nouvel appartement en décembre 2015, on a mis le BZ inconfortable dans l’appartement meublé qu’on loue au sous sol et on a remonté le canapé Klippan IKEA du sous-sol que le locataire précédent nous avait laissé. Objectif : le revendre et en acheter un BEAU ! On a donc mis une annonce sur Kijiji pour nous en débarrasser et on s’est mis en quête d’un nouveau canapé… en vain ! Enfin si… on en avait trouvé un qui nous plaisait mais à 3000 $ quand il risque d’être ruiné assez rapidement par deux gnomes en folie qui mangent, boivent, dessinent etc. à proximité (ou font pipi dessus…), on s’est dit que c’était peut-être pas une super idée…

Entre temps la personne intéressée par le Klippan n’est jamais venue le chercher (Aaaahhh les joies de Kijiji…) et il est donc resté là, intact pendant 1 an ! Pis je le trouvais beau en fait, il allait bien dans le décor !

Par contre, la housse, bien que sympa graphiquement, commençait à avoir des traces d’usure assez marquées et ne parlons pas des pieds dont un avait dû être rafistolé au « duct tape ». Mais j’aimais bien la forme et je le trouvais quand même pas mal confortable !

IKEA proposant toujours ce modèle et sortant de nouvelles housses régulièrement, on a commencé par aller acheter une housse neuve et unie (parce que pas facile de trouver des coussins qui matchent avec ces lignes noires et blanches…)

Pour les pieds, je suis allée fouiner sur Etsy et j’ai trouvé LA boutique parfaite ! Un artisan du Vermont qui fabrique des pieds pour meubles IKEA ! Son catalogue est pas mal complet avec plusieurs couleurs et tailles différentes et correspondait à ce que je cherchais. Après un petit mic-mac avec le premier lot de pieds reçus, on en a finalement reçu un deuxième et la communication avec le vendeur s’est super bien passée !

 

Avec les frais de port, il nous en a coûté 64 $.

Mission accomplie donc 🙂 L’impression d’avoir un tout nouveau canapé, mais qui reste adapté à une vie de famille parfois un peu mouvementée, et qui n’a pas fait un trou dans le budget !

2 réponses à “Un nouveau canapé… pour une centaine de dollars”

  1. 1
    Noémie

    Super idée! Il est classe comme ça (par contre le tissu gris c’est salissant fait gaffe! ici on a mis un plaid dessus parce que la housse ne rentre pas dans la machine à laver grrr). C’est génial que quelqu’un fabrique des pieds pour meubles ikea!

  2. 2

    Ah oui nous ça rentre dans la laveuse même si elle est petite (pour ici !) donc on fera comme avec l’autre… des lavages réguliers 😉


Laisser un commentaire ?