L’île Saint-Bernard

Pour cette longue fin de semaine de la fête du travail, nous n’avions pour une fois rien planifié, pas de chalet entre amis, pas d’escapade lointaine, rien… mais reste que deux enfants de 3 et 6 ans, il faut les occuper ! Après un samedi ensoleillé entre amis et un dimanche pluvieux au musée pour enfants de Laval, la journée d’aujourd’hui s’annonçait chaude et relativement belle.

Direction donc une île qui m’était totalement inconnue : l’île Saint-Bernard, toute proche de Montréal. C’est mon chum qui en avait entendu parler… par un collègue qui s’y est marié cet été. On s’est dit que si des gens choisissaient ce lieu pour se marier, c’est que le cadre devait être chouette !

Après un rapide coup d’œil sur le site Web, on a vu qu’il y avait de chouettes sentiers de randonnée, une belle vue sur le fleuve et plein d’animaux ! Hop c’est parti, c’est à la portée des enfants et la perspective de voir plein d’animaux les motive…

Arrivés sur place, nous avons laissé la voiture au stationnement et nous sommes partis de l’accueil (après avoir payé les droits d’entrée) par le chemin qui longe le fleuve Saint-Laurent.

A mi-chemin, il y a d’ailleurs une très belle aire de jeu pour les enfants avec tyrolienne, parcours suspendus, glissade, le tout au bord de l’eau. De quoi leur faire faire une petite pause et les encourager à continuer en leur disant qu’on y repassera au retour !

Nous nous sommes ensuite rendus jusqu’à la Pointe nord de l’île après avoir traversé la forêt marécageuse sur un petit pont de bois.

Nous sommes ensuite redescendus par l’érablière avant de couper par la Grande digue. On alterne tout au long de la balade sentiers, petits ponts, marais et sous-bois.

Ca donne une belle rando d’un peu moins de 6 kilomètres. Tout est plat donc vraiment très facile avec des enfants.

Niveau faune, on n’a pas été déçus ! Entre les mésanges et les sittelles qui mangeaient dans nos mains (merci les gentils randonneurs qui nous ont donné quelques graines !) et les cerfs (et leurs bébés !), c’était vraiment chouette ! Ah par contre qui dit marais dit également moustiques. Pas de trop en ce qui nous concerne, car il y avait beaucoup de vent mais quand même, pensez à prendre du OFF, ça ne sera pas totalement inutile, surtout dans le sous-bois bien humide (aka leur royaume !)

On pense déjà y retourner en automne, avec les couleurs, ça doit être un endroit vraiment magnifique 😉


Laisser un commentaire ?