Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges

Je continue sur ma lancée de lectures québécoises et surtout les Chroniques du Plateau Mont-Royal de Michel Tremblay avec la suite de La grosse femme d’à côté est enceinte, qui s’intitule : Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges.

Comme pour le premier volet de la saga, j’ai eu un peu de mal à entrer dans le livre, mais quand même beaucoup moins. D’une part parce que c’est beaucoup plus narratif et d’autre part parce qu’il y a beaucoup moins de personnages et qu’on connaît déjà les relations qu’ils ont les uns avec les autres.

De la vie d’un quartier tout entier, on passe donc à celle de Thérèse, Pierrette et Simone, les trois grandes amies. De leur scolarité chez les Soeurs à la découverte de l’amour en passant par les chicanes de famille. L’imaginaire est toujours présent avec les fantômes de voisines et Duplessis, le chat, lui aussi devenu fantôme après son combat contre le terrible chien qui domine le quartier !

Bref si vous avez aimé le premier tomme, vous adorerez celui-ci et si comme moi vous avez eu un peu de mal avec le premier, ben vous aimerez celui-ci pareil, j’en suis sûre  En tout cas j’ai hâte de commencer le volet suivant… dès que j’aurais terminé le livre prêté par Fabien pendant les vacances de Noël


 


2 réponses à “Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges”

  1. 1

    la lecture de l’oeuvre de Michel Tremblay est d’après moi assez ardu pour nous français de France( expression typiquement québécoise), pour la simple et bonne raison que nous ne maitrisons pas vraiment le joual!
    J’ai essayé plusieurs fois et j’ai toujours autant de mal

  2. 2

    Je te comprends, j’ai eu beaucouuuuuuuuup de mal à entrer dans le 1er bouquin, je comprenais pas tout 😀


Laisser un commentaire ?